Juil 162018
 

Langhe – Roero et Monferrato : quand le Piémont réveille les papilles…
L’Italie à Toulouse vous propose une escapade œno-gastronomique dans un terroir classé au patrimoine mondial de l’UNESCO!

Renseignements : litalieatoulouse@orange.fr / 05 61 99 68 82

La motivation dit que ces paysages: « sont un témoignage exceptionnel et vivant de la tradition historique de la culture des vignes, des procédés de vinification, d’un contexte social, rural et d’un tissu économique basés sur la culture du vin. «
Les sites se trouvent sur les deux appellations prestigieuses du Piémont et incluent notamment les villages bien connus des amateurs de ces deux appellations : Barolo, Castiglione Falletto, Grinzane Cavour, La Morra, Monforte d’Alba, Novello, Serralunga d’Alba, Barbaresco et Neive.
Autre richesse locale, la truffe blanche, cet « or gris » qui se cache dans les collines enrubannées de végétation…!
Vous serez ébloui par ce petit coin de terre au patrimoine unique!
Vous y goûterez une cuisine savoureuse, des agnolotti au Giandujot ainsi qu’au meilleur vin du monde!
L’UNESCO l’a déjà distingué ! Il ne reste que votre appréciation.

Juil 162018
 

Langhe – Roero et Monferrato : quand le Piémont réveille les papilles…
L’Italie à Toulouse vous propose une escapade œno-gastronomique dans un terroir classé au patrimoine mondial de l’UNESCO!


La motivation dit que ces paysages: « sont un témoignage exceptionnel et vivant de la tradition historique de la culture des vignes, des procédés de vinification, d’un contexte social, rural et d’un tissu économique basés sur la culture du vin. «

Les sites se trouvent sur les deux appellations prestigieuses du Piémont et incluent notamment les villages bien connus des amateurs de ces deux appellations : Barolo, Castiglione Falletto, Grinzane Cavour, La Morra, Monforte d’Alba, Novello, Serralunga d’Alba, Barbaresco et Neive.
Autre richesse locale, la truffe blanche, cet « or gris » qui se cache dans les collines enrubannées de végétation…!
Vous serez ébloui par ce petit coin de terre au patrimoine unique!
Vous y goûterez une cuisine savoureuse, des agnolotti au Giandujot ainsi qu’au meilleur vin du monde!
L’UNESCO l’a déjà distingué ! Il ne reste que votre appréciation.

 

Juil 132018
 

A’ l’occasion des prestigieuses semaines musicales de Stresa, L’Italie à Toulouse vous propose un week-end magique sur le plus majestueux des lacs italiens, l’écrin des Îles Borromées, l’archipel qui regroupe à la fois de somptueux palais et d’étonnants jardins…


Au programme:

– Les splendides palais et jardins des îles Borromées ainsi que le Lac d’Orta et le Mont Sacré!

– Soirée exceptionnelle au Palais des Congrès de Stresa: « Peter Pan à Broadway » de Leonard Bernstein. Une première exécution proposée par l’Orchestre Philharmonique du Teatro Regio Torino et Ars Cantica Choir & Consort qui seront dirigés par Gianandrea Noseda!
Pour tous renseignements, veuillez contacter notre secrétariat:
☎️ 05 61 99 68 82
📧 litalieatoulouse@orange.fr

Jan 052018
 

Meraviglie, siti riconosciuti dall’Unesco

L’Italia è davvero la penisola dei tesori: Ospita 53 siti riconosciuti dall’Unesco come patrimonio dell’umanità.

Quello italiano non solo è il patrimonio più ricco ma è anche distribuito in tutte le regioni e abbraccia tutti i periodi storici. Il merito di tanta ricchezza, di tanta bellezza è tutto nostro, dei nostri padri, dei nostri antenati. Questo programma quindi è anche un omaggio a noi italiani, a quanto abbiamo saputo fare nei secoli e a quanto, tra mille difficoltà, continuiamo a fare.

La trasmissione è articolata in quattro puntate che racconteranno dodici siti Unesco italiani, tre per puntata.

Tre luoghi vengono infatti attentamente mostrati per ogni puntata con una scelta geografica alla base, uno è al Nord, l’altro al Centro e l’ultimo al Sud. Riprese in 4K (per la fruizione di Rai 4K servono apparati di ricezione compatibili con la tecnologia 4K Ultra HD dotati di cam Tivùsat e collegati a un’antenna satellitare orientata su HOTBIRD, a 13 gradi Est, la posizione orbitale più popolare per vedere la TV via satellite in Italia) con droni, effetti speciali, minifiction e ospiti di caratura come Andrea Camilleri, Monica Bellucci e Paolo Conte.

Nella prima puntata viene svelato a Milano il Cenacolo, a Siena il centro storico e a Agrigento l’area archeologica.

Meraviglie, la prima puntata

La prima puntata prende le mosse dall’opera di un genio simbolo della creatività nazionale: il Cenacolo di Leonardo da Vinci. Alberto Angela ne illustra la storia e l’importanza, mentre Philippe Leroy, indimenticato interprete del Leonardo televisivo, ricorderà l’emozione provata nel rivestire i panni del pittore. Dalla Milano di Leonardo si andrà nel cuore della Toscana, a Siena, una intera città riconosciuta come patrimonio dell’umanità. Da Piazza del Campo al Palazzo Pubblico, dal Duomo all’Archivio storico, sono molti gli splendori che il conduttore propone ai telespettatori. Una senese doc, Gianna Nannini, farà rivivere il carattere e le passioni che animano la città e i suoi abitanti. Si chiude in Sicilia, nella splendida “Valle dei templi” di Agrigento, da sempre meta dei viaggiatori del Grand Tour alla ricerca dell’arte e della cultura della Magna Grecia. Tra le rovine dei numerosi templi e Il Tempio della Concordia, ancora oggi intatto e maestoso, si ripercorrerà la storia di una civiltà antica di 2500 anni alla quale deve tanto la nostra cultura. Andrea Camilleri con i suoi ricordi da adolescente mostra di quanta storia, anche recente, è stata testimone questa valle.

Juil 212017
 

Par Lucie, du blog Occhio di Lucie : http://occhiodilucie.com/

Que choisir entre les Pouilles et la Sicile pour les vacances ? Le duel est serré car les deux régions du sud de l’Italie ont de nombreux attraits. Face à ce dilemme délicat, nous vous proposons de confronter les principales attractions des deux régions.

Les plages

Sable blanc, côtes rocheuses, falaises calcaires : le littoral des Pouilles et celui de la Sicile rivalisent de beauté. Les côtes des deux régions sont bordées sur des kilomètres et des kilomètres par les eaux turquoises de la mer Méditerranée. Difficile de les départager !
Si la Sicile marque des points avec des spots de baignade spectaculaires comme la tonnara de Scopello ou la Scala dei Turchi, les Pouilles prennent une légère avance grâce au charme des arches en pierre calcaire de Baia delle Zagare et des piscines naturelles de la grotte de la Poésie.

Notre vainqueur : les Pouilles, mais de peu.

Pouilles, Baia delle Zagare

L’insolite

Si vous êtes attiré par les lieux atypiques, les deux régions vous réservent quelques surprises.
Dans les Pouilles, découvrez les villages de trulli disséminés dans la vallée de l’Itria. Ces maisons à la forme ronde, comme un mamelon (c’est Umberto Eco qui le dit !), sont ornées de symboles magiques : vous en verrez de très belles à Alberobello et à Locorotondo.
Autre expérience originale : prenez l’apéro dans un trabucco, une sorte de cabane sur pilotis surplombant la mer qui permet de plonger d’immenses filets dans les flots. À Peschici sur le Gargano, le trabucco da Mimmi propose de déguster un aperitivo local en admirant le soleil se précipiter dans la mer. Unique ! Si vous visitez la région en août, vous serez aussi surpris d’assister à de grandes représentations de Pizzica, une danse traditionnelle frénétique…

En Sicile, les expériences insolites ne manquent pas non plus. À Palerme, on peut s’enfoncer sous la terre pour découvrir les catacombes des Capucins, où sont conservés près de 8 000 corps embaumés, portant un écriteau avec leurs noms et prénoms. Non loin de Palerme, un autre bijou insolite : la villa Palagonia et son parc peuplé de 600 statues de monstres, voulues par son extravagant propriétaire. Enfin, on se prendra pour un aventurier en parcourant la nécropole de Pantalica où de nombreuses tombes attendent encore d’être explorées !

Notre vainqueur : la Sicile, pour son mélange unique de cultures qui lui a conféré une identité plurielle.

La « Villa Palagonia », en Sicile © Lucky Team Studio/Shutterstock Palagonia, en Sicile © Lucky Team Studio/Shutterstock

Les châteaux

Leur proximité avec la Grèce et avec les autres puissances de la méditerranée ont amené les deux régions à bâtir de nombreuses forteresses, lieux de défense parfois transformés par les siècles en lieux d’agrément.
Cherchez une pièce de 2 centimes d’euro italienne et vous le verrez : y figure le Castel del Monte, datant du XIIIe siècle et voulu par le Roi Frederic II. Massif, il trône aujourd’hui encore au sommet d’une colline aride. Les châteaux bâtis pour protéger les ports de Taranto et d’Otranto sont autant de témoignages précieux de l’architecture médiévale.

La rencontre en Sicile des cultures arabes et normandes fait des châteaux siciliens des bijoux uniques. À Palerme, courrez voir la Zisa ou l’incontournable Palazzo dei Normanni. À l’est de l’île, dans le village d’Aci Castello, la silhouette noire du château normand bâti en pierre de lave se détache sur fond de mer turquoise. Enfin, les amoureux de châteaux ne manqueront pas de se rendre à Donnafugata, où les attend la demeure du baron Corrado Arezzo de Spuches, ancienne place forte transformée en un lieu de fête et de divertissement.

Notre vainqueur : ex-æquo, parce que les deux régions présentent un patrimoine extrêmement riche où les amoureux de vieilles forteresses trouveront forcément leur compte.

La gastronomie

L’Italie est connue pour ses pâtes et ses pizzas qui font saliver le monde entier. À ces mets nationaux s’ajoutent d’innombrables spécialités locales. Soyez curieux, la Pouilles et la Sicile ont beaucoup à offrir dans les assiettes.
Dans les Pouilles, les produits les plus typiques sont les taralli, des biscuits d’apéro, et la burrata, un fromage doux, petit frère crémeux de la mozzarella napolitaine. Sans oublier les orecchiette, des pâtes en forme de petits bols rappelant les oreilles. Au quotidien, on y mange une cuisine simple issue des traditions populaires, arrosée de vins blancs fruités ou de rouges prononcés, comme le Nero di Troia.
En Sicile, l’influence arabe donne aux plats une surprenante touche orientale : la menthe, les amandes, le miel et la pistache se mélangent aux produits de l’île comme la ricotta de chèvre, le poisson ou les légumes méditerranéens. Sans oublier les fameux desserts siciliens ! Du cannolo à la cassata, les pâtisseries ont des airs baroques. Le résultat ? Une gastronomie unique en son genre.

Notre vainqueur : la Sicile, pour l’originalité de sa gastronomie hybride.

Cannoli siciliens © NoirChocolate / Shutterstock

Les randonnées

Avec un visage très rural, les Pouilles disposent de vastes espaces naturels et de nombreux parcs protégés. Sur le Gargano, les forêts d’oliviers géants se parcourent à pieds sur des sentiers millénaires. L’été, la balade est à faire en fin de journée, pour voir filtrer la lumière dorée du soir entre les branches des arbres monumentaux – et pour éviter le coup de chaud. Dans le Salento, les sentiers de randonnée longent le littoral, passant parfois directement sur le sable, comme c’est le cas du sentier menant au sanctuaire de Santa Maria di Leuca.

La Sicile, elle, est une terre de contraste. Ses massifs montagneux comme les Nebrodi ou les Madonie cachent un univers de villages de pierre longtemps isolés du monde. Les sentiers peuvent y être raides, et les sommets enneigés en hiver. Pour des randonnées moins sportives, visez les parcs naturels de la côte : la riserva dello Zingaro, celles de Vindicari ou de Capo Gallo s’explorent sur des sentiers accessibles à toute la famille et qui ont l’avantage de conduire d’une petite crique à une autre.

Notre vainqueur : les Pouilles, pour ses randonnées au milieu des oliviers magistraux.

Notre verdict

Il est bien difficile de se décider face à deux contrées aussi riches de patrimoine. Alors pour faire simple, disons que la Sicile est un grand classique (et on comprend pourquoi !) : une identité unique et forte, des paysages d’une incroyable variété, une culture séculaire pleine de surprises, une gastronomie exquise…

Pourtant, pas question de dédaigner les Pouilles pour autant ! La région a aussi ses avantages : moins visitée, elle offre la chance de s’y trouver parfois complètement seul hors-saison. Ses grands espaces, ses vastes campagnes, l’art baroque des villes ou la beauté des plages baignées d’eaux turquoises charment tous ceux qui la traversent.

Si vous suivez nos conseils et visitez les deux régions, vous comprendrez alors pourquoi il est si difficile de désigner un vainqueur : l’idéal est de visiter l’une et de se garder l’autre pour de prochaines vacances !

 

Mai 022017
 

avec OCCHIO DI LUCE – VOYAGES EN ITALIE

 

Naples est le point de départ vers un monde paradisiaque : la côte amalfitaine. Un littoral qui se déroule au fil des virages en épingle qui tournoient dans un nuage au parfum de citron.

La costiera, comme l’appellent les italiens, constitue une suite parfaite à un voyage à Naples. Un itinéraire de vacances parfait commencerait par exemple à Naples, pour continuer avec les îles de sa baie et finirait en égrenant les petits villages merveilleux de la côte amalfitaine.

Dans cet article, j’ai eu envie de concentrer mes lieux coups de coeur et mes bons plans pour voyager sur la côte amalfitaine. Déjà, parce que vous êtes beaucoup à arriver sur ce blog à la recherche de ces infos, et aussi parce que je crève d’envie d’y retourner. Replonger dans mes photos et dans mes articles, c’est un peu comme retrouver le goût de cette région merveilleuse.

Vous trouverez donc une liste de lieux à voir sur la côte amalfitaine assortis de liens vers des articles de ce blog ou bien d’autres auteurs. Bonne lecture 🙂

Pour lire l’article clique sur ce lien:

http://occhiodilucie.com/voyage-a-naples-cote-amalfitaine/
http://occhiodilucie.com/