Nov 252021
 

Présentation par sa présidente Christine Grèzes

Pour présenter la programmation de la nouvelle édition des Rencontres du Cinéma Italien à Toulouse qui se tiendront du 26 novembre au 5 décembre 2021 au Cinéma ABC et à la Cinémathèque de Toulouse, – et dans les autres salles de la périphérie -, je laisse la parole à Christine Grèzes, présidente de l’association Cinéma Paradiso.

Étant donné que nous avons dû annuler in extremis la 16e édition, nous sommes repartis sur des chapeaux de roues sur la 17e, en espérant que tout se passera bien. Compte tenu de la situation sanitaire, nous avons été obligés de réduire un petit peu la voilure de la programmation.
Comme beaucoup de sorties de films ont été retardées du fait des confinements, nous avons réduit le nombre de projections pour faire de la place aux autres sorties de films.
Nous aurons donc 18 films au lieu de 22 habituels au Cinéma ABC, avec 6 films en compétition, 9 en panorama et 3 pour des soirées spéciales : 2 films pour la soirée spéciale Nanni Moretti et un film carte blanche pour la soirée spéciale Marco Tullio Giordana ; et toujours à la Cinémathèque de Toulouse, deux films pour une soirée Dino Risi.

*

Jeudi 2 décembre : soirée spéciale Nanni Moretti, avec deux films

– à 21h : le documentaire La Politique de Nanni Moretti, réalisé par Xavier Barthélémy et Paolo Santoni, qui ont interviewé Nanni Moretti pendant des heures et des heures, pour en garder un montage d’une heure sur ses principales positions et ses confessions tout à fait intéressantes. La projection sera suivie par un débat avec le co-réalisateur Xavier Barthélémy.

– à 22h30 : le documentaire Santiago, Italia, réalisé par Nanni Moretti en 2018.

À noter que Tre Piani et même Mia Madre, les deux dernières fictions de Nanni Moretti, passent dans nos autres salles partenaires

*

Vendredi 3 décembre : soirée spéciale à Marco Tullio Giordana en sa présence.

Marco revient nous voir, youpi ! Oreste Sacchelli, qui est le délégué artistique du festival de Villerupt a écrit un livre sur son œuvre, qui s’appelle Mes meilleures années, aux Éditions Éditalie, et Marco fera une séance de dédicace de ce livre. Oreste Sacchelli sera aussi présent, ainsi que Jean Gilli, l’ancien responsable du festival d’Annecy qui a écrit la préface.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivra la projection du film Piazza Fontana (Romanzo di una strage) de Marco Tullio Giordana, sorti en 2012, qui est le choix de la carte blanche de Marco Tullio Giordana.

Les invités

Samedi 27 novembre à 21h, nous aurons deux invités pour le filmEst – Dictature de dernière minute, réalisé par Antonio Pisu, qui est en compétition.
C’est un film vraiment sympa, tout à fait étonnant, qui reprend une histoire qui a réellement existé, de trois zozos originaires de Cesana qui vont derrière le rideau de fer, en Roumanie, durant les années Ceausescu, et qui ne peuvent plus en ressortir.

La projection sera en présence de Maurizio Paganelli, qui est le producteur du film, et aussi l’un des trois jeunes ayant vraiment vécu cette histoire ; et d’Antonio Maraldi, le directeur du Centro Cinema Città di Cesena, qui est aussi originaire de Cesana, et qui est la personne géniale qui nous fait chaque année les expositions de photos, comme celle de cette année intitulée Federico et Marcello, avec des photos de plateaux inédites des tournages de Federico Fellini avec Marcello Mastroianni. Ils seront là tous les deux, pour nous raconter la vraie histoire.

Mercredi 1er décembre 21h10 et samedi 4 décembre à 14h, nous aurons deux invités pour le film Il grande passo (Le grand pas), – que nous avons fait sous-titrer et qui sera donc pour la première fois projeté en France -, d’Antonio Padovan, qui est en compétition.
C’est la rencontre de deux frères qui ne s’étaient jamais rencontrés, l’un vivant à Rome, l’autre dans un hameau de la province de Rovigo (Vénéties).

Les deux projections se feront en présence du réalisateur Antonio Padovan et du comédien Giuseppe Battiston, qui étaient déjà venus au Festival en 2017 pour le film Finché c’è prosecco c’è speranza (Le dernier Prosecco).

j

Les avant-premières

Nous avons deux avant-premières de films qui sortiront en 2022, qui font partie de la section panorma : Pour toujours (La Dea Fortuna) de Ferzan Ozpetek

Nos plus belles années (Gli Anni Più Belli) de Gabriele Muccino, qui n’est pas un remake, mais qui est très volontairement inspiré de Nous nous sommes tant aimés (C'eravamo tanto amati) en 1974 d’Ettore Scola.

 

À la Cinémathèque de Toulouse

Mercredi 1er décembre, nous reconduisons notre partenariat avec la Cinémathèque de Toulouse pour une soirée consacrée à Dino Risi, avec deux films restaurés :
– à 19h Le Veuf (Il Vedovo) avec Alfredo Sordi

à 21h Au nom du peuple italien (In Nome Del Popolo Italiano) avec Ugo Tognazzi et Vittorio Gassman.

 

Voici la grille du Cinéma ABC, où une restauration sur place est possible dans le hall du cinéma

GRILLE 2021 1024x519

Les 2 séances à la Cinémathèque de Toulouse, informations à lire ici.

Les séances dans les autres salles partenaires, informations à lire ici.

Le pass sanitaire est exigé dans tous les lieux du festival.

17e Rencontres du Cinéma Italien à Toulouse, du 26 novembre au 5 décembre 2021

Cinéma Italien 2021

 

Pour tout renseignement : http://www.cinemaitalientoulouse.com/

 

 

 

Mar 152021
 

Nous avons le plaisir de vous annoncer la réouverture des cours de cuisine italienne avec l’Association « L’Italie dans l’Assiette » crée en 2007 et dynamisés par Silvio Olibet!

Notre ami Silvio, passionné de cuisine et de gastronomie italienne, est toujours attentif dans le choix de produits sélectionnés, en ayant pour seule et simple ambition, celle de permettre la découverte de vrais plats qui gardent la tradition, le parfum d’un authentique goût italien.

N’hésitez pas donc à choisir le créneau et le cours que plus vous tente et de réserver votre place !

Cours de cuisine du lundi au vendredi (10h30 à 13h30).

Groupe de 2 à 4 personnes.
Au menu : petite entrée préparée par le chef, le plat principal (cuisiné ensemble), et un petit dessert.
Le vin et le café sont offerts.

Après le cours, on passe à table tous ensemble !

Prix 25€ par personne

Le cours vous permettra de découvrir une recette iconique de la cuisine italienne, de vous familiariser avec de nouveaux ingrédients, de voyager dans une région de l’Italie à travers sa cuisine, de vous amuser autour d’anecdotes insolites autour des plats,… et bien plus encore !

Les Cours de cuisine thématiques :

Au cours de l’année scolaire 6 séances de 3 heures où vous seront révélés les secrets des mets italiens des « antipasti » aux « contorni » sans oublier les sauces et les « pastasciutta ».

Prix 150€ (Vin et café compris)

Stage de cuisine intensif sur demande

VOIR LE PROGRAMME

Groupe de 1 à 3 personnes.

Prix à partir de 80€ par personne

 

Inscriptions et réservations :

Réservation par téléphone au 07 67 13 43 44 (48h à l’avance). Si répondeur laissez un message.

Réservation par mail : reservationcoursdecuisine@gmail.com

Le cours se déroulera dans nos locaux à l’adresse suivante :

12 Port Saint-Sauveur, 31000 Toulouse

Métro station François Verdier

Bus lignes L1 (station Port Saint Etienne) et 27 (station Seel)

Fév 252021
 

Finalmente Folegandros é nato, lo potete trovare online a ibs.it, e sarà progressivamente nelle altre librerie online, cosi come nelle altre librerie tradizionali.

Sono sicuro che non vi deluderà.

Sinossi

Navas Garcia é un investigatore privato ormai a riposo, perché stanco di una vita da giramondo. Si trova ad affrontare senza preavviso una nuova investigazione che mai avrebbe immaginato di dover condurre: la scomparsa di sua nipote Paloma e la ricerca delle cause e dei responsabili della sua presunta morte.

Quello che avete tra le mani é un libro sull’assenza, quella di una donna che viene cercata dappertutto ma non è da nessuna parte. E’ la storia di Paloma, una giovane donna, senza fissa dimora e dedita alla droga, ritrovata morta su una spiaggia. una figura femminile misteriosa che, benché assente nello spazio, si ripropone attraverso memorie e testimonianze lasciate a beneficio di quelli che la cercano.

Ma é anche la storia di Navas, investigatore atipico e filosofo fuori dai registri, con le sue abitudini orientali e i suoi bisogni di introspezione, generati dal rimorso per aver abbandonato suo figlio Jesus, ospite in un istituto psichiatrico da quando la madre é morta in un incidente d’auto.

La scena si svolge a Folegandros, isola minore delle Cicladi, un universo tranquillo che niente sembra scuotere.

Ambigui personaggi appaiono, uscendo e rientrando dall’ombra per nascondergli informazioni preziose, mentre attraverso dialoghi improbabili Jesus e Paloma, in un tempo traslato, gli rivelano sprazzi delle loro sofferenze e delle loro intuizioni, inviandogli messaggi dal profondo di un mondo lontano.

Dall’isola l’inchiesta si sposta poi in altri luoghi d’Italia e d’Europa, alla ricerca del bandolo che possa spiegare una strana vicenda.

Navas sarà solo in questa ricerca, per riuscirci dovrà rischiare la sua propria vita, ma lui é tenace e caparbio. Ci aspetta un finale surreale. Ruoli e situazioni si capovolgono, i presunti buoni possono essere cattivi e le persone morte rimangono tali anche se sono più vive che mai.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

g

Frase 4a di copertina
Un mistero sembra essere stato inghiottito dalle casette a picco sul mare, affianco alle nuvole bianche che sprofondano nell’Egeo. Un uomo cammina a lungo per impregnarsi dell’essenza e della magia dell’isola di Folegrandos, memorizzarne i percorsi per carpirne i segreti e farsi restituire la chiave dell’arcano.

 

Nota biografica di Luigi Mollo

Luigi Mollo nasce a Napoli e vi rimane fino a poco dopo i suoi 20 anni, ben presto sentirà il bisogno di vedere altri orizzonti e fare nuove esperienze, anche se la cultura partenopea rimane una componente importante della sua personalità.

E’ laureato a pieni voti in Sociologia con specializzazione in Antropologia Culturale, con una tesi di ricerca sulla magia nei paesini della Basilicata.

Il suo amore per lo spazio lo ha portato a lavorare nell’industria aeronautica, dapprima a Torino, poi a Napoli e alla fine a Tolosa in Francia, dove ha vissuto per più di trentacinque anni, ricoprendo diversi incarichi dirigenziali in settori di punta di una grande azienda leader nella costruzione di aerei regionali.

Il suo interesse per le culture e i temi socio-psicologici lo hanno sempre motivato per i viaggi e la comunicazione. Ha vissuto per diversi anni a Singapore nel sud-est asiatico, dove ha potuto conoscere ed amare l’arte e la cultura delle regioni dell’Asia e del Pacifico.

Da sempre appassionato di letteratura, con un debole per gli autori nordamericani e giapponesi tra i due secoli. La poesia é la forma espressiva con cui si é confrontato fin dalla giovane età e attraverso la quale ha provato ad esprimere i desideri e le sofferenze dello spirito. Recentemente rientrato in Italia é approdato alla narrativa, perché desideroso di poter sperimentare le diverse tecniche espressive proprie a questo genere.

Ha pubblicato nel 2014 « L’acqua, la Vita, il Sogno », un libro di viaggio e di riflessioni, e poi nel 2018, « MARIPOSA », racconti e poesie in lingua italiana e francese. Ancora nel 2018 é uscita la sua raccolta di poesie « Le parole della nostra vita ».

 

 

 

Août 202020
 

JOURNÉES PORTES OUVERTES A UTOPIA BORDEROUGE

– A partir de 15h : Notre équipe vous accueillera pour renseignements sur notre Association, ses activités et ses cours de langue.

– 18h : en avant première, projection du Film « CITOYEN DU MONDE » de Gianni Di Gregorio
Tarif préférentiel : 5€

 

UTOPIA BORDEROUGE : 59 Avenue Maurice Bourges-Maunoury, 31200 Toulouse

Fév 072020
 

Vendredi 28 Février 15h/16h30 – Rue Gabriel Péri / RESERVATION OBLIGATOIRE

Les textes proposés

il racconto di Leonardo Sciascia (1921- 1989) «Il lungo viaggio» tratto dalla sua raccolta « Il mare colore del vino »

Leonardo Sciascia (1921-1989) nasce a Racalmuto, in provincia di Agrigento, da una famiglia della borghesia siciliana. Intellettuale di grande impegno politico e civile, negli anni Settanta fu anche deputato del parlamento nazionale ed europeo. Nelle sue opere (saggi, romanzi, articoli giornalistici) egli denuncia i mali della sua terra natale, visti spesso come un sintomo del più vasto degrado sociale e morale di tutta l’Italia.

Nella raccolta di racconti « Il mare colore del vino » (1973), tratta alcune piaghe sociali del Sud dell’Italia, tra cui il grave problema dell’emigrazione clandestina

Nel racconto, « Il lungo viaggio » , Sciascia scrive della terribile beffa di cui sono vittime alcuni poveri contadinisiciliani che, all’inizio del Novecento, vorrebbero emigrare in America per sfuggire a una vita di stenti e miseria.
Dopo aver preso accordi con un losco individuo, il signor Melfa, e avergli pagato un’ingente somma di denaro, gli emigranti si ritrovano di notte, pieni di paura ma anche di speranza, su una spiaggia vicino a Gela, e si imbarcano sulla nave che dovrebbe portarli a New York. Dopo un lungo e difficile viaggio, durato undici notti, Melfa li fa sbarcare. Ma i loro sogni di ricchezza e benesseresaranno atrocemente delusi: una brutta sorpresa li aspetta…

 

un estratto dal romanzo di Francesca Barra (1978 ) « Il mare nasconde le stelle ».

Francesca Barra (Policoro (Basilicata), 24 settembre 1978) è una giornalista, scrittrice, conduttrice televisiva, conduttrice radiofonica ed ex-politica italiana

Mi chiamo Remon. Avevo quattordici anni quando sono arrivato in Italia a bordo di un barcone dall’Egitto.
Da solo. Il mio viaggio in mare è iniziato il 6 luglio 2013, è durato centosessanta ore.
E preferirei morire pur di non dover più compiere quel viaggio.

Il sogno di Remon è cercare la libertà. Ma è solo un ragazzo di quattordici anni e da giorni è su una barca, infreddolito e affamato. Il mare è una distesa infinita davanti a lui. Il rumore della paura è assordante in quel silenzio. Eppure Remon non si sente solo. Guarda il cielo e affida i suoi sogni alle stelle. Non sa dove è diretto. Sa bene da cosa sta fuggendo. Dal suo paese, l’Egitto. Dall’odio e dalla intolleranza che hanno cambiato la sua vita all’improvviso. Perché Remon è cristiano e non è più libero di giocare per le strade, di andare a scuola, di pregare Dio. È stato costretto a scappare senza dire addio alla sua famiglia. Nei suoi occhi, troppo giovani per aver visto già tanto dolore, rivede i momenti felici con loro: gli abbracci di sua madre, le chiacchiere con suo padre, le risate con suo fratello. Tutto ora appare così lontano. Ora che il suo viaggio è finito e una terra sconosciuta lo accoglie: l’Italia. Remon non si aspetta più nulla dal futuro. Eppure i miracoli possono accadere. Perché basta poco per sentirsi di nuovo a casa. Basta l’affetto di amici inaspettati. Basta l’appoggio di insegnanti che credono in te. Basta l’impegno e la passione per lo studio. Remon giorno dopo giorno ritrova la speranza e il coraggio di sorridere ancora. Senza dimenticare il passato. Senza dimenticare da dove viene. Ma forte di una nuova scoperta: a volte anche dal mare si può volare.

Jan 162020
 

Rencontre organisée à la Librairie OMBRES BMANCHES avec le soutien des Association franco Italiennes l’Italie à Toulouse & Machiavelli

Bertrand SCHEFER est né en 1972. Philosophe de formation, il s’est d’abord consacré à la redécouverte et de textes fondateurs de la Renaissance italienne, avant achever la première traduction française du Zibaldone de Giacomo Leopardi, en 2003 (éditions Allia), traduction présentée et annotée par ses soins.
Scénariste et acteur, il a coréalisé avec Valérie Mréjen son premier long métrage, En ville (2011). Écrivain, il est l’auteur de plusieurs romans, dont Martin et Série noire (2016 et 2018, P.O.L.).

ZIBALDONE: Volume de plus de 2 000 pages rassemblant les fragments du manuscrit du poète italien Giacomo Leopardi, publié aux éditions Allia.

Ce journal, Leopardi ne le quittait jamais, y consignant toutes ses réflexions. La diversité des sujets abordés est saisissante, que ce soit en matière de littérature, de politique, d’histoire, de religion ou encore de philologie. Mais Leopardi nous entretient aussi des effets du tabac, des moeurs des Patagons, des vertus de l’odorat ou encore de Copernic. De Platon à Rousseau, en passant par Dante, la liste des auteurs que cet esprit fertile et tourmenté analyse est vertigineuse. Cet immense réservoir d’idées fondamentales, auquel Nietzsche a rendu hommage, nous happe dans les méandres d’une pensée aussi labyrinthique que prodigieuse par sa force d’intuition et la modernité de son projet et de son enjeu. Il donne l’occasion inouïe de pénétrer dans le laboratoire de l’oeuvre qui advient.