Avr 122018
 

Organisé par Toulangues!

Mercredi 18 Avril à 20:3023:00 / « Le BARALEL » 9 rue Cijas, 31000 Toulouse –
ENTREE GRATUITE

Venez pratiquer l’italien ou le français et faire de nouvelles rencontres autour d’un verre ou d’une assiette dans le sympathique bar à vin le Zinzolin !

Tous les niveaux de français et d’italien sont les bienvenus !

————————–————————–

Vieni a praticare il tuo francese o il tuo italiano e ad incontrare persone nuove nell’atmosfera simpatica del bar a vini le Zinzolin davanti ad un bicchiere o un piatto!

Tutti i livelli di francese e italiano sono benvenuti!

Mar 262018
 

LE MERCREDI 28 MARS A 20H30 au BARALEL, 9 rue Cujas, 31000 Toulouse

 

Venez pratiquer ce mercredi l’italien ou le français et faire de nouvelles rencontres au Barallel à deux pas de la Daurade !

Jan 292018
 

Mappa dei dolci tipici di carnevale per regione ‼️

– ABRUZZO: cicerchiata, gnocchetti grandi come ceci, fritti, guarniti con zucchero caramellato e miele e decorati con i canditi e confettini;

– BASILICATA: chiacchiere, nastri di pasta dolce fritti e spolverati di zucchero a velo torta da sanguinaccio, taralli al naspro, zucchero caramellato;

– CALABRIA: pignolata, piccole sfere di pasta dolce, fritte in olio di oliva e unite tra di loro dal miele e chiacchiere;

– CAMPANIA: struffoli, bastoncini con zucchero, miele e frutta candita, fritti e con confettini colorati, zeppole e sanguinaccio, crostata con sangue di maiale e cioccolato;

– EMILIA ROMAGNA: sfrappole e lasagnette, tagliatelle dolci fritte bagnate con succo di arancia e cosparse di zucchero a velo;

– FRIULI VENEZIA GIULIA: crostoli, le frittelle e – segnala la Coldiretti – le castagnole;

– LAZIO: frappe fritte o al forno e castagnole gustose e morbide palline di pasta fritta riempite di ricotta o crema pasticciera;

– LIGURIA: bugie nastri di pasta dolce fritti e spolverati di zucchero a velo;

– LOMBARDIA: tortelli, dolci fritti cosparsi di zucchero e cannella o farciti con crema o con uvetta;

– MARCHE: scroccafusi, palline di pasta con cannella e scorza di limone prima lessate in acqua bollente e poi fritte. spolverati di zucchero e bagnati con alchermes.

– MOLISE: scorpelle, dolcetti ricoperti di miele e Struffoli;

– PIEMONTE: bugie, rombi o nastri fritti;

– PUGLIA: chiacchiere e frittelle;

– SARDEGNA: brugnolus, a base di farina, uova e purea di patate, fritti e avvolti nello zucchero e orillettas, listarelle di pasta intrecciate, fritte e ricoperte di miele;

– SICILIA: pignolata dolce meta’ bianco e meta’ nero composto – precisa la Coldiretti – da pezzettini di pasta fritti e ricoperti da glassa al limone o cioccolata (Messinese) e ravioli fritti con crema o ricotta;

– TOSCANA: berlingozzi, ciambelle e cenci, nastri di sfoglia fritti;

– TRENTINO A.A.: grostoi, nastri di pasta dolce fritti e spolverati di zucchero a velo;

– UMBRIA: frappe e struffoli, bastoncini con zucchero, miele, frutta candita fritti e guarniti con confettini colorati;

– VALLE D’AOSTA: bugie, tortelli con uva sultanina ammorbidita nel rum e ricoperti di zucchero e – continua la Coldiretti – panzerotti alla marmellata;

– VENETO: galani, strisce quadrate o rettangolari fritte, frittelle e castagnole bocconcini fritti.

Foto: Pietro e Alessandro Longhi, “La venditrice di frittole”, olio su tela, 1750 circa – Ca’ Rezzonico – Fondazione Musei Civici di Venezia-

Jan 252018
 

Mickey rend hommage à Corto Maltese avec La balade de la souris salée!
lastampa.it/…/topolino-incontra-corto-maltese-j…/pagina.html

 

 

 

« À bord d’un catamaran faisant face aux vagues du Pacifique, des marins aperçoivent au loin la silhouette d’un naufragé sur un radeau. Cela commence comme le chef-d’œuvre d’Hugo Pratt : La Ballade de la mer salée… et pourtant les personnages sont ceux de Disney ! Paru au printemps 2017 en Italie et réalisé par le grand maître Giorgio Cavazzano, Mickey Maltese est, plus qu’une parodie ou un simple hommage, une véritable relecture de la mythique première aventure de Corto. On y retrouve, outre Mickey dans le rôle-titre, le mystérieux personnage du Moine ainsi que Pat Hibulaire en Raspoutine et Minnie en Bouche Dorée…

– Topolino ha festeggiato i 50 anni dalla nascita di Corto Maltese con una parodia di « Una ballata del mare salato », la prima storia del marinaio creato da HugoPratt.
La storia, intitolata « Topo Maltese , una ballata del topo salato », è stata scritta da Bruno Enna e disegnata da GiorgioCavazzano E stata pubblicata in due parti, su Topolino, n. 3197 e n. 3198 nel marzo 2017. –

Jan 052018
 

Meraviglie, siti riconosciuti dall’Unesco

L’Italia è davvero la penisola dei tesori: Ospita 53 siti riconosciuti dall’Unesco come patrimonio dell’umanità.

Quello italiano non solo è il patrimonio più ricco ma è anche distribuito in tutte le regioni e abbraccia tutti i periodi storici. Il merito di tanta ricchezza, di tanta bellezza è tutto nostro, dei nostri padri, dei nostri antenati. Questo programma quindi è anche un omaggio a noi italiani, a quanto abbiamo saputo fare nei secoli e a quanto, tra mille difficoltà, continuiamo a fare.

La trasmissione è articolata in quattro puntate che racconteranno dodici siti Unesco italiani, tre per puntata.

Tre luoghi vengono infatti attentamente mostrati per ogni puntata con una scelta geografica alla base, uno è al Nord, l’altro al Centro e l’ultimo al Sud. Riprese in 4K (per la fruizione di Rai 4K servono apparati di ricezione compatibili con la tecnologia 4K Ultra HD dotati di cam Tivùsat e collegati a un’antenna satellitare orientata su HOTBIRD, a 13 gradi Est, la posizione orbitale più popolare per vedere la TV via satellite in Italia) con droni, effetti speciali, minifiction e ospiti di caratura come Andrea Camilleri, Monica Bellucci e Paolo Conte.

Nella prima puntata viene svelato a Milano il Cenacolo, a Siena il centro storico e a Agrigento l’area archeologica.

Meraviglie, la prima puntata

La prima puntata prende le mosse dall’opera di un genio simbolo della creatività nazionale: il Cenacolo di Leonardo da Vinci. Alberto Angela ne illustra la storia e l’importanza, mentre Philippe Leroy, indimenticato interprete del Leonardo televisivo, ricorderà l’emozione provata nel rivestire i panni del pittore. Dalla Milano di Leonardo si andrà nel cuore della Toscana, a Siena, una intera città riconosciuta come patrimonio dell’umanità. Da Piazza del Campo al Palazzo Pubblico, dal Duomo all’Archivio storico, sono molti gli splendori che il conduttore propone ai telespettatori. Una senese doc, Gianna Nannini, farà rivivere il carattere e le passioni che animano la città e i suoi abitanti. Si chiude in Sicilia, nella splendida “Valle dei templi” di Agrigento, da sempre meta dei viaggiatori del Grand Tour alla ricerca dell’arte e della cultura della Magna Grecia. Tra le rovine dei numerosi templi e Il Tempio della Concordia, ancora oggi intatto e maestoso, si ripercorrerà la storia di una civiltà antica di 2500 anni alla quale deve tanto la nostra cultura. Andrea Camilleri con i suoi ricordi da adolescente mostra di quanta storia, anche recente, è stata testimone questa valle.

Jan 042018
 

I musei Italiani inaugurano il 2018 Anno Del Cibo Italiano con una campagna dedicata ad alimenti e piatti d’autore, quelli realizzati con tempera e chiaro scuro, in marmo o su ceramica, tanto belli da concepirne profumo e gusto.
Un calice di vino nella mano di Bacco, piatti abbondanti di cacciagione, pesci e crostacei per un banchetto luculliano, ceste ricolme di grappoli d’uva, pani, mele e melograni, cascate di ciliegie di tutti i pantoni di rosso. È l’arte a riconoscere per prima la valenza culturale del cibo, il suo valore simbolico, sociale ed estetico, oltre che vitale, dall’epoca greco-romana fino all’avvento del barocco e al contemporaneo.

Cerca le opere sul tema del cibo nelle collezioni dei #museitaliani, scatta e condividi!

Il dipinto di Caravaggio risale con ogni probabilità al periodo in cui l’artista lavorava nella bottega del celebre pittore arpinate, dove assolveva al compito di « generista ». Il soggetto raffigurato non è contraddistinto da alcun elemento iconografico esplicito e utile per poter individuare un preciso contenuto simbolico. Il giovane, in posa di tre quarti, con la camicia che lascia intravedere una spalla, mostra un canestro colmo di frutti autunnali, fra questi splendono pomi e grappoli d’uva, insieme a foglie e altri frutti che presentano le tipiche imperfezioni della natura.

Caravaggio, Fanciullo con canestro di Frutta, 1593-1594 / Roma, Galleria Borghese

Tutte le opere della campagna su www.beniculturali.it/annodelciboitaliano

Juil 212017
 

Par Lucie, du blog Occhio di Lucie : http://occhiodilucie.com/

Que choisir entre les Pouilles et la Sicile pour les vacances ? Le duel est serré car les deux régions du sud de l’Italie ont de nombreux attraits. Face à ce dilemme délicat, nous vous proposons de confronter les principales attractions des deux régions.

Les plages

Sable blanc, côtes rocheuses, falaises calcaires : le littoral des Pouilles et celui de la Sicile rivalisent de beauté. Les côtes des deux régions sont bordées sur des kilomètres et des kilomètres par les eaux turquoises de la mer Méditerranée. Difficile de les départager !
Si la Sicile marque des points avec des spots de baignade spectaculaires comme la tonnara de Scopello ou la Scala dei Turchi, les Pouilles prennent une légère avance grâce au charme des arches en pierre calcaire de Baia delle Zagare et des piscines naturelles de la grotte de la Poésie.

Notre vainqueur : les Pouilles, mais de peu.

Pouilles, Baia delle Zagare

L’insolite

Si vous êtes attiré par les lieux atypiques, les deux régions vous réservent quelques surprises.
Dans les Pouilles, découvrez les villages de trulli disséminés dans la vallée de l’Itria. Ces maisons à la forme ronde, comme un mamelon (c’est Umberto Eco qui le dit !), sont ornées de symboles magiques : vous en verrez de très belles à Alberobello et à Locorotondo.
Autre expérience originale : prenez l’apéro dans un trabucco, une sorte de cabane sur pilotis surplombant la mer qui permet de plonger d’immenses filets dans les flots. À Peschici sur le Gargano, le trabucco da Mimmi propose de déguster un aperitivo local en admirant le soleil se précipiter dans la mer. Unique ! Si vous visitez la région en août, vous serez aussi surpris d’assister à de grandes représentations de Pizzica, une danse traditionnelle frénétique…

En Sicile, les expériences insolites ne manquent pas non plus. À Palerme, on peut s’enfoncer sous la terre pour découvrir les catacombes des Capucins, où sont conservés près de 8 000 corps embaumés, portant un écriteau avec leurs noms et prénoms. Non loin de Palerme, un autre bijou insolite : la villa Palagonia et son parc peuplé de 600 statues de monstres, voulues par son extravagant propriétaire. Enfin, on se prendra pour un aventurier en parcourant la nécropole de Pantalica où de nombreuses tombes attendent encore d’être explorées !

Notre vainqueur : la Sicile, pour son mélange unique de cultures qui lui a conféré une identité plurielle.

La « Villa Palagonia », en Sicile © Lucky Team Studio/Shutterstock Palagonia, en Sicile © Lucky Team Studio/Shutterstock

Les châteaux

Leur proximité avec la Grèce et avec les autres puissances de la méditerranée ont amené les deux régions à bâtir de nombreuses forteresses, lieux de défense parfois transformés par les siècles en lieux d’agrément.
Cherchez une pièce de 2 centimes d’euro italienne et vous le verrez : y figure le Castel del Monte, datant du XIIIe siècle et voulu par le Roi Frederic II. Massif, il trône aujourd’hui encore au sommet d’une colline aride. Les châteaux bâtis pour protéger les ports de Taranto et d’Otranto sont autant de témoignages précieux de l’architecture médiévale.

La rencontre en Sicile des cultures arabes et normandes fait des châteaux siciliens des bijoux uniques. À Palerme, courrez voir la Zisa ou l’incontournable Palazzo dei Normanni. À l’est de l’île, dans le village d’Aci Castello, la silhouette noire du château normand bâti en pierre de lave se détache sur fond de mer turquoise. Enfin, les amoureux de châteaux ne manqueront pas de se rendre à Donnafugata, où les attend la demeure du baron Corrado Arezzo de Spuches, ancienne place forte transformée en un lieu de fête et de divertissement.

Notre vainqueur : ex-æquo, parce que les deux régions présentent un patrimoine extrêmement riche où les amoureux de vieilles forteresses trouveront forcément leur compte.

La gastronomie

L’Italie est connue pour ses pâtes et ses pizzas qui font saliver le monde entier. À ces mets nationaux s’ajoutent d’innombrables spécialités locales. Soyez curieux, la Pouilles et la Sicile ont beaucoup à offrir dans les assiettes.
Dans les Pouilles, les produits les plus typiques sont les taralli, des biscuits d’apéro, et la burrata, un fromage doux, petit frère crémeux de la mozzarella napolitaine. Sans oublier les orecchiette, des pâtes en forme de petits bols rappelant les oreilles. Au quotidien, on y mange une cuisine simple issue des traditions populaires, arrosée de vins blancs fruités ou de rouges prononcés, comme le Nero di Troia.
En Sicile, l’influence arabe donne aux plats une surprenante touche orientale : la menthe, les amandes, le miel et la pistache se mélangent aux produits de l’île comme la ricotta de chèvre, le poisson ou les légumes méditerranéens. Sans oublier les fameux desserts siciliens ! Du cannolo à la cassata, les pâtisseries ont des airs baroques. Le résultat ? Une gastronomie unique en son genre.

Notre vainqueur : la Sicile, pour l’originalité de sa gastronomie hybride.

Cannoli siciliens © NoirChocolate / Shutterstock

Les randonnées

Avec un visage très rural, les Pouilles disposent de vastes espaces naturels et de nombreux parcs protégés. Sur le Gargano, les forêts d’oliviers géants se parcourent à pieds sur des sentiers millénaires. L’été, la balade est à faire en fin de journée, pour voir filtrer la lumière dorée du soir entre les branches des arbres monumentaux – et pour éviter le coup de chaud. Dans le Salento, les sentiers de randonnée longent le littoral, passant parfois directement sur le sable, comme c’est le cas du sentier menant au sanctuaire de Santa Maria di Leuca.

La Sicile, elle, est une terre de contraste. Ses massifs montagneux comme les Nebrodi ou les Madonie cachent un univers de villages de pierre longtemps isolés du monde. Les sentiers peuvent y être raides, et les sommets enneigés en hiver. Pour des randonnées moins sportives, visez les parcs naturels de la côte : la riserva dello Zingaro, celles de Vindicari ou de Capo Gallo s’explorent sur des sentiers accessibles à toute la famille et qui ont l’avantage de conduire d’une petite crique à une autre.

Notre vainqueur : les Pouilles, pour ses randonnées au milieu des oliviers magistraux.

Notre verdict

Il est bien difficile de se décider face à deux contrées aussi riches de patrimoine. Alors pour faire simple, disons que la Sicile est un grand classique (et on comprend pourquoi !) : une identité unique et forte, des paysages d’une incroyable variété, une culture séculaire pleine de surprises, une gastronomie exquise…

Pourtant, pas question de dédaigner les Pouilles pour autant ! La région a aussi ses avantages : moins visitée, elle offre la chance de s’y trouver parfois complètement seul hors-saison. Ses grands espaces, ses vastes campagnes, l’art baroque des villes ou la beauté des plages baignées d’eaux turquoises charment tous ceux qui la traversent.

Si vous suivez nos conseils et visitez les deux régions, vous comprendrez alors pourquoi il est si difficile de désigner un vainqueur : l’idéal est de visiter l’une et de se garder l’autre pour de prochaines vacances !